chat

Estimer et faire rembourser les frais vétos pour chats

Quand on s’occupe d’un matou chez soi, l’une de nos préoccupations principales concerne sa santé et donc tout ce qui a trait aux assurances vétérinaires. Heureusement, en France, il existe le système de remboursement pour les soins octroyés aux chats. Mais comment cela fonctionne-t-il exactement ? Nous vous disons tout.

Que faire pour bénéficier d’un remboursement ?

L’assurance santé pour animaux n’est pas obligatoire. Cependant, elle reste une solution pour ceux qui aimeraient en même temps garder leur compagnon à quatre pattes en bonne santé, et ne pas trop dépenser. Afin de se faire assurer, votre chat doit avoir au moins 3 mois et doit également avoir sa propre puce. Aucun animal non identifié par l’intermédiaire d’une puce ne peut être assuré. Parfois, les assureurs demandent aussi la liste de vaccins de votre animal.

Il s’agit ensuite de choisir quel type de formule d’assurance conviendrait le mieux. Afin d’en décider, il est nécessaire d’effectuer une comparaison entre celles qui sont proposées par les mutuelles. Il en existe différentes sortes. Le remboursement du frais vétérinaire à chat à proprement parler dépend ainsi de ce choix. Pour faciliter votre prise de décision, vous pouvez utiliser un comparateur de mutuelle santé animale. Vous pourrez alors estimer le tout en termes de tarifs, mais aussi de garantie. Le choix doit également être effectué selon l’état de santé de votre chat. Généralement, s’il est en bonne santé, une formule économique est suffisante.

Quelles sont les différentes formules ?

En général, il existe trois sortes de formules : la formule basique ou économique, la moyenne et le premium. La formule économique prend en charge partiellement les soins habituels. Elle couvre également certaines interventions et les frais d’hospitalisation.

En ce qui concerne la formule moyenne, à part ce qui a déjà été mentionné pour la formule basique, elle couvre en plus les traitements de préventions tels que la vaccination ou encore la stérilisation.

Quant à la formule haut de gamme, elle permet de couvrir plus de situations comme faire garder un animal si le propriétaire est hospitalisé, par exemple. De même, si votre chat se perd, elle peut couvrir les frais concernant sa recherche.

À combien de pourcent est-on remboursé ?

Si vous optez pour une formule économique, le taux de remboursement sera en moyenne entre 50% et 80%. Bien évidemment, des formules plus chères vous feront bénéficier jusqu’à 100% de rétribution. Pour un chat, la cotisation mensuelle est d’environ 10 à 15 euros par mois. En général, il faudrait au moins avoir payé trois mois de cotisation avant de pouvoir bénéficier d’un remboursement. Cela varie quand même selon l’assureur. Après une consultation ou une intervention vétérinaire, n’oubliez pas d’envoyer la feuille de soins de votre chat et la facture à votre assureur.

Les mutuelles d’assurances animalières fonctionnent différemment selon les formules qu’elles proposent. Elles ne couvrent pas toujours les mêmes frais vétérinaires. Pour la plupart, seules les charges lourdes comme les frais d’hospitalisation ou d’interventions chirurgicales sont prises en compte. Au contraire, certaines peuvent prendre en charge les médicaments et les consultations, voire même l’alimentation.

 

 

N’hésite pas à cliquer ici pour plus d’info.

Author: Damien